L’impazienza

L’impatience, se dirent Jérôme et Sylvie,
est une vertu du xxe siècle. A vingt ans,
quand ils eurent vu, ou cru voir, ce que la
vie pouvait être, la somme de bonheurs
qu’elle recelait, les infinies conquêtes
qu’elle permettait, etc., ils surent qu’ils
n’auraient pas la force d’attendre. Ils pouvaient,
tout comme les autres, arriver; mais
ils ne voulaient qu’être arrivés. C’est en
cela sans doute qu’ils étaient ce qu’il est
convenu d’appeler des intellectuels

By |2018-10-20T02:11:04+00:00October 20th, 2018|Uncategorized|0 Comments